Changement de gouvernance imposée chez Peugeot ??

L’Etat, en contrepartie de sa garantie financière proposée à Peugeot, pose ses conditions dont celle de l’amélioration de la gouvernance de PSA. Elle passerait par la nomination des deux administrateurs au conseil de surveillance du groupe :

  • Un administrateur représentant les actionnaires salariés actionnaires
  • Un administrateur indépendant qui « puisse assurer un lien plus particulier avec l’Etat »

On ne peut que s’étonner du rôle attribué par l’Etat à l’administrateur indépendant, car en l’occurrence, cet administrateur ne sera pas indépendant et sera tenu à son devoir de confidentialité.

Par ailleurs, se pose un problème délicat pour Peugeot qui n’a pas attribué à ce jour, de siège au conseil à son actionnaire américain GM, qui détient 7% du capital.

Actualité à suivre et grand bouleversement pour la famille Peugeot qui siégeait seule au conseil de surveillance avec 9 administrateurs indépendants.

Le conseil de surveillance de Peugeot compte aujourd’hui 16 membres dont 3 femmes. La moyenne d’âge est de 65 ans (le plus jeune a 54 ans, le plus âgé, 77 ans) et l’ancienneté moyenne au conseil est proche de 10 années.

 

No Comments

Post a Comment